Faire du canyoning : nos conseils pour les débutants

Loisir sportif particulièrement agréable, le canyoning exige la maîtrise de certaines techniques et le respect de diverses règles de sécurité. Pour un débutant, il est important de s’acclimater et de connaître tous les prérequis. Comment apprendre à faire du canyoning ? Que faut-il impérativement savoir avant de commencer cette aventure riche en adrénaline ?

Les techniques canyoning adaptées aux débutants

À la fois agréable et stimulante, faire du canyoning réveille tous les sens. Néanmoins, sa pratique doit se faire en fonction de la capacité de chacun. Un débutant devra donc se concentrer sur des techniques plus accessibles. Un moniteur professionnel saura les déterminer en fonction des aptitudes de chacun.

Parmi ces méthodes que vous pouvez réaliser en tant que débutant, nous pouvons entre autres parler de la descente en rappel. Elle consiste à atteindre le fond d’une cascade par la descente. Durant la réalisation de cette technique, vous devez adopter : 

  • La position du descendeur pour pouvoir freiner en douceur.
  • Le nœud de huit et d’autres variantes qu’il est possible de rencontrer.
  • Le nœud queue de vache.

Les meilleurs endroits pour faire du canyoning débutant

En tant que débutant, il est tout à fait justifié de choisir des endroits accessibles avec un niveau plus ou moins facile. Pour cela, vous pouvez notamment opter pour les canyons des Alpes-Maritimes. Ils sont réputés pour ses descentes faciles qui iront bien aux novices. Sans parler de la beauté des lieux. Pour bien choisir son circuit canyoning pour débutant, vous avez la possibilité de vous orienter vers un guide professionnel en mesure de vous conseiller.

Ce n’est pas seulement en France que vous pouvez découvrir des endroits exceptionnels pour faire du canyoning. Vous pouvez également aller en Espagne, à la Martinique, au Maroc et d’autres encore.

Les équipements à prévoir pour une aventure canyoning

Pour assurer votre sécurité, mais aussi votre confort, vous devez prévoir divers équipements. Le premier concerne la combinaison. Il existe désormais en modèle spécifique pour le canyoning. Il a la capacité de réguler la température du corps. Certains peuvent être équipés d’un rembourrage au niveau des genoux.

Vous devez également penser à vos chaussures. Celles dotées d’une bonne adhérence sont conseillées. Vous pouvez dénicher des modèles destinés au canyoning. Les harnais de canyoning et d’autres équipements relatifs à l’activité seront généralement fournis par votre moniteur. Ce qui ne vous empêche pas d’en prévoir pour être totalement prêt.

Les éventuels risques dans la pratique du canyoning

Ce n’est pas pour faire peur si on évoque les éventuels risques liés au canyoning. C’est afin de mieux se préparer et prévenir les accidents. Parce que reconnaissons-le, on pratique cette activité dans un milieu naturel hostile. Rien que la constitution des reliefs que vous allez parcourir peut présenter des risques.

Vous allez effectivement pratiquer le canyoning dans des ravins souvent étroits, dans des gorges, de petites chutes d’eau et des rivières. Il est nécessaire de prendre plusieurs précautions. Tout comme les sports de montagne et les activités nautiques, le risque d’accident reste assez important en canyoning. Toutefois, si on prend toutes les précautions nécessaires, il est sans danger.