Quels sont les besoins en Oméga-3 d’un adulte ?

Notre corps a besoin d’un apport différent en nutriments selon notre âge. Les triglycérides sont des lipides comportant différents acides gras. Chacun de ces acides a des conséquences différentes sur l’organisme selon sa structure chimique. On s’intéresse ici aux oméga-3, des acides gras polyinsaturés ; plus précisément aux besoins pour un organisme adulte. 

Oméga-3 : de quoi s’agit-il ? 

Pour un bon fonctionnement, les cellules humaines nécessitent des apports en glucide, en protide et en lipide. Concernant les lipides, notre alimentation nous apporte surtout des triglycérides. Ils sont formés d’un glycérol et de trois acides gras. Il peut s’agir d’acides saturés, mono-insaturés ou polyinsaturés. 

Les oméga-3 sont des acides gras polyinsaturés. Nous avons principalement 3 acides gras polyinsaturés : l’alpha linoléique (ALA), l’eicosapentaénoïque (EPA), l’acide docosahexaénoïque (DHA). L’ALA est le seul acide gras que le corps de l’homme ne peut fabriquer. Il faut en trouver dans les aliments comme le blé, le soja et le lin. L’EPA est synthétisé à partir de l’ALA. On en retrouve dans les poissons gras (hareng, saumon, sardines…). 

Le DHA lui est synthétisé en faible quantité à partir des deux autres. Ceci dit, il se trouve aussi dans les poissons gras. L’Homme a besoin d’un apport différent de chacun de ces acides gras. 

Oméga-3 : quelles quantités pour les adultes ?

En effet, selon l’âge et le sexe l’organisme a des besoins en acides gras qui diffèrent. L’organisme d’un homme adulte ne présentera pas les mêmes besoins que celui d’un enfant. De même, les besoins selon chaque acide gras diffèrent. Ainsi, les besoins en l’alpha linoléique, en l’eicosapentaénoïque et en acide docosahexaénoïque varient d’un âge à l’autre. 

Pour les femmes et les adolescentes, il faut 2 g de ALA tandis que pour les hommes et les adolescents, il faut 2,5 g. En ce qui concerne l’EPA et le DHA, il faut une quantité de 250 mg que ce soit pour les femmes ou pour les hommes. 

Oméga-3 : quels bienfaits pour l’organisme ?

Les oméga-3 présentent de nombreux bienfaits à l’organisme humain. Ce sont principalement 3 acides gras. L’un est uniquement apporté par les aliments et intervient dans la synthèse des deux autres. Les oméga-3 sont connus pour leurs bienfaits sur la santé visuelle, cardiovasculaire et sur le système nerveux. À partir des oméga-3, l’organisme produit de leucotriènes se protégeant ainsi du surpoids. Il représente un allié contre le cancer, le diabète et le vieillissement précoce. 

Chaque acide gras intervient différemment au sein de l’organisme. Ceci est dû à leurs différentes structures chimiques. Ainsi, le DHA et l’EPA interviennent dans l’amélioration de la vision et du fonctionnement cérébral. Il le fait par sa présence dans les cellules réceptrices des neurones et de la rétine. Il prévient par la même occasion, les dépressions de tous genres. L’EPA se transforme en eicosanoïdes intervenant ainsi dans la régulation du rythme cardiaque et artériel. 

Les omega-3 sont des acides gras polyinsaturés. Précisément de l’acide alpha linoléique (ALA), eicosapentaénoïque (EPA) et docosahexaénoïque (DHA). Il en faut 2 à 2,5 g pour les adultes selon le sexe. De plus, les oméga-3 sont essentiels à une bonne santé en général.