Quel repas le soir pour un sportif ?

Le régime alimentaire d’un sportif diffère de celui d’une personne peu ou pas active. En effet, il doit toujours manger sainement et équilibré. Le soir, son repas doit être léger, mais suffisant. Il doit toujours être complet. Le menu est donc spécial. Que doit-il contenir, surtout le soir ?

Le dîner du sportif

L’effort physique d’un sportif est beaucoup plus important que celui d’une personne qui reste au bureau toute la journée. Son métabolisme est accéléré et la proportion de nutriments à digérer doit être bien calculée. Ainsi, son dîner doit toujours être léger pour favoriser la digestion. Chaque repas doit être bien digest et ne contenir que très peu de matières grasses. Le but est de récupérer le glycogène que le corps a éliminé et de gagner de la force pour les nouveaux entraînements.

Le dîner doit contenir :

  • un plat de crudités,
  • un plat riche en protide avec de la viande, du poisson ou un œuf,
  • du féculent et des légumes cuits (des légumes verts idéalement) ;
  • un produit laitier, du lait végétal, du yaourt, du fromage blanc…
  • des fruits en dessert ;
  • du pain.

Vous remarquerez que toutes les catégories d’aliments sont présentes. Ainsi, le sportif aura du calcium, des vitamines, des protéines, du glucide naturel… Il suffit de les varier un peu pour que l’apport nutritionnel soit parfait.

Des compléments alimentaires pour sportif

Certains sportifs ont besoin d’un complément alimentaire. Il arrive, justement, que l’effort soit beaucoup trop important et que la récupération traîne. L’énergie physique perdue n’est donc pas recouvrée et l’athlète perd en performance. Il peut même faiblir. Il ne va pas pouvoir suivre le rythme des entraînements et surtout ne pas augmenter sa performance. En d’autres termes, il ne pourra pas rester dans la catégorie des sportifs professionnels.

C’est dans ce genre de situation que le complément alimentaire devient essentiel. Certains peuvent être pris sans ordonnance, mais avec une recommandation de votre entraîneur. D’autres sont de vrais supports médicaux, à ajouter à votre dîner. Autre avantage, ce type de produit est naturel. Aucun risque de dépendance puisqu’il va venir suppléer à vos besoins nutritionnels et énergétiques de base. Évidemment, si votre médecin l’exige, vous pouvez prendre des compléments alimentaires chimiques.

Une alimentation correspondant à l’effort fourni

Le régime nutritionnel varie également selon la discipline et l’effort fourni en journée ou pendant les entraînements. En effet, la récupération doit être favorisée. Si vous faites de la course à pied, par exemple, vous devriez manger léger pour tenir la performance. Vous ne devez pas gagner du gras. Le plus important, c’est l’hydratation. La quantité d’eau journalière doit dépasser les 1,5 litres et 2 litres par exemple.

À noter que chaque repas doit comprendre du glucide, des protéines maigres, des antioxydants et de l’eau. L’idéal serait de cuisiner à la maison plutôt que d’aller dans les restaurants. Vous pourrez ainsi doser chaque plat et choisir de bons produits à cuisiner. Sinon, l’alimentation fractionnée est recommandée et surtout des aliments riches en Oméga-3.