Ski Alpin : un sport à part entière

Guide pratique pour partir l’hiver prochain skier

J’ai constaté que de nombreux skieurs pensent que l’alpinisme à ski est l’apanage des grands aventuriers et des athlètes de l’extrême. Pour une raison quelconque, je n’ai jamais entendu parler de l’alpinisme à ski comme quelque chose d’extrême, au contraire, les raquettes sont quelque chose pour ceux qui veulent faire une promenade dans la neige.


Ces deux déclarations sont totalement fausses. L’alpinisme à ski, pratiqué de manière simple et dans sa forme la plus élémentaire, est quelque chose d’absolument similaire à une randonnée en raquettes, à la seule différence que la descente… vous skierez… au lieu de marcher. Si vous êtes un skieur débutant et que vous voulez essayer le ski alpinisme dans sa version la plus simple, lisez nos conseils.

La matériel du skieur Alpin

Vous aurez besoin d’une paire de skis et de chaussures de ski d’alpinisme que vous pouvez louer, de peaux de phoque et de bâtons. Le ski de randonnée est également un excellent moyen de rester en forme.

Le ski de randonnée peut être interprété comme une montée avec des peaux de phoque près des pistes et une descente à partir des pistes de ski… cela peut être fait par tous les skieurs, même les débutants.
le ski alpinisme comme pour les débutants

Envisageons donc la possibilité de faire un voyage de ski alpinisme avec ces caractéristiques :
ascension avec des peaux de phoque à partir d’un itinéraire de ski de randonnée dans un domaine skiable.
faire une pause dans un abri pour se réchauffer et se rafraîchir
descente des pistes de ski bleues
Quelles sont donc les différences entre une randonnée en raquettes et un tel voyage de ski alpinisme ?
Trouvez-vous que c’est quelque chose d’extrême ?

Il est évident que ceux qui font de l’alpinisme à ski dans un environnement vierge, dans un silence total, loin des pistes de ski, se diront « Mais qu’est-ce que c’est que ça ?

Ski alpinisme pour débutants pour et contre


Voyons les avantages d’une journée comme celle-ci :

  • Pas de files d’attente aux remontées mécaniques et aux télésièges.
  • l’activité physique dans un environnement préservé
  • le sentiment de liberté
  • le goût de marcher et d’atteindre le sommet par ses propres forces
  • économisez votre Skipass !


Les inconvénients peuvent être

  • abandonner
  • beaucoup de descentes en peu de temps
  • si vous apprenez à skier, vous n’aurez qu’une seule descente à pratiquer.
  • Sûreté et sécurité
  • Quand on parle de ski de randonnée, on pense toujours aux avalanches. Une ascension en ski alpinisme dans un domaine skiable nous met à l’abri de cette éventualité si nous respectons évidemment les avertissements et si nous restons très près de la piste. Dans certaines stations de ski, il est interdit de faire du ski alpinisme sur le bord de la piste mais j’imagine (assurez-vous de le faire sur place) que si vous marchez à quelques mètres du bord en dehors de la piste, personne ne vous dira rien.